Événements
Développement durable Normandie Seine-Maritime Transport / Logistique Maritime / Portuaire Industrie chimique Le Havre Emploi CCI

Rencontres de l’Axe Seine : l’investissement, accélérateur des transitions

Publié le  19/03/2024
Jacques-Olivier Gasly
Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Énergie
Décarbonation, transition énergétique et écologique, redéploiement industriel et logistique fluviale auront constitué les principaux thèmes de ces 7èmes Rencontres de l’Axe Seine organisées au Havre le 18 mars

Depuis deux ans, Edouard Philippe, maire du Havre, président de Le Havre Seine Métropole et président de l’Entente Axe Seine, Anne HIDALGO, maire de Paris, Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Métropole Rouen Normandie et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, rassemblent leur collectivité autour de coopérations très concrètes en faveur des territoires qui bordent la Seine, de Paris jusqu’au Havre, dans une perspective d’intérêt général. Après les 6è rencontres de l’Axe Seine consacrées en juin 2023 au tourisme et à la culture, les 4 membres fondateurs ont donné rendez-vous aux 12 autres collectivités membres de l’Entente Axe Seine pour ces 7es rencontres dédiées à l’investissement industriel, aux projets de décarbonation développés par les acteurs publics et privés à l’échelle de l’Axe Seine. Un véritable temps d’échange entre dirigeants d’entreprises et élus pour dialoguer et partager leurs enjeux et priorités.

Une première table ronde, portant sur la décarbonation de la logistique et des approvisionnements, a permis de mettre en valeur plusieurs projets vertueux destinés à favoriser un approvisionnement croissant des grands projets par voie fluviale et l’émergence d’une économie logistique fluviale à l’échelle de la Seine, entrant au cœur des agglomérations.

Société d’économie mixte au sein de laquelle siègent notamment la Ville de Paris et la Métropole du Grand Paris, SOGARIS est une foncière historique, spécialiste de l’immobilier dédié à la logistique urbaine. Elle a présenté son hôtel logistique « Les Amarres » qu’elle porte avec Haropa et qui combine, au cœur de Paris, des activités productives connectées au fleuve et un accueil de jour au sein d’un bâtiment ancien entièrement réhabilité.

Pascal Voyeau, Directeur général d’ANTEA GROUP est intervenu pour les projets du Centre Aquatique Olympique, dont la Métropole du Grand Paris est maître d’ouvrage, et du casier-pilote à La Bassée, et présenter les travaux de déconstruction et de dépollution de la ZAC Saulnier, abritant le chantier du Centre Aquatique Olympique (CAO).

189 000 m3 de terres y ont été excavées et une partie a été évacuée par voie fluviale à partir du port de Gennevilliers vers des centres de traitement situés notamment à Rouen.

La première table ronde a été l’occasion pour Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, de proposer à Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d’Ile-deFrance, d’initier une dynamique partenariale de coopération stratégique entre l’entente de l’Axe Seine et les régions concernées.

Une seconde table ronde consacrée à la décarbonation des mobilités et de la production a été l’occasion de faire le point sur plusieurs projets industriels majeurs qui s’épanouissent au cœur de l’Axe Seine pour favoriser l’émergence de nouvelles solutions de mobilité, de nouveaux carburants et orienter l’appareil de production vers le bascarbone.

L’Axe Seine constitue pour l’Europe un pôle industriel majeur qui démontre un potentiel exceptionnel, comme en témoignent les initiatives novatrices d’Engie, Renault ou Ebusco qui ont été présentées aujourd’hui lors de ces tables rondes.

Parmi les investissements industriels importants, notons aussi ceux du groupe belge Futerro, avec l’implantation de sa bioraffinerie d’acide polylactique pour 500 M€, de Eastman, qui prévoit la construction puis l’exploitation d’une usine de recyclage moléculaire des déchets plastiques pour environ 1,5 Mds€ et 350 emplois ainsi que d’Air Liquide, avec la construction d’un électrolyseur de 200 MW, Normand’Hy, dont 100 MW permettront d’alimenter la raffinerie Total Energies de Gonfreville l’Orcher en hydrogène vert (400 M€ d’investissement).

Cette dynamique est alimentée par une combinaison unique d’infrastructures performantes, de zones économiques dynamiques et d’une main-d’œuvre hautement qualifiée. Rien que sur le territoire havrais, les projets de décarbonation, dans divers secteurs d’activités, représenteraient un investissement global d’environ 3 milliards d’euros.

Après avoir échangé ensemble autour des enjeux liés à la réindustrialisation et à la décarbonation, à la nécessité de conjuguer harmonieusement maîtrise du développement et transition écologique, Édouard Philippe, Nicolas Mayer-Rossignol, Pierre Rabadan et Patrick Ollier ont reçu, en invité d’honneur, Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Énergie.

Après une matinée riche d’échanges s’est tenue l’après-midi la Conférence de l’Entente Axe Seine rassemblant les présidents des 16 collectivités membres de l’entente. Un moment privilégié qui a permis aux exécutifs d’avancer plusieurs réflexions stratégiques.

 

 

Source : Communiqué Entente Axe Seine

Par  Jacques-Olivier Gasly