Événements
Thématiques Normandie Formation Innovation Numérique Emploi Industrie Commerce CCI

Université des entrepreneurs normands : les chefs d’entreprise en nombre pour la première édition

Publié le  07/11/2018
Jacques-Olivier Gasly
Université des entrepreneurs normands
Ouverture de l'Université des entrepreneurs normands par Gilles Sergent, président du Medef Normandie et Sophie Gaugain, la vice-présidente de la Région Normandie en charge du développement économique
Pas moins de 750 entrepreneurs normands ont répondu présent ce lundi à Deauville à l’occasion de la 1ère édition de l’UEN 2018 : l’Université des Entrepreneurs Normands

Transformer ou révolutionner nos entreprises ? La disruption est-elle la seule issue ? Voici quelques-uns des thèmes abordés lundi 6 novembre 2018 au CID de Deauville à l’occasion de la première édition de l’Université des Entrepreneurs Normands, organisée par le Medef Normandie et ses partenaires, dont la CCI Normandie.

« L’idée de cette journée est née il y a tout juste quelques mois, ici, au CID de Deauville, à l’occasion du salon In Normandy, organisé par la CCI Normandie », explique Gilles Sergent, président du Medef Normandie. « Oussama Amar y intervenait sur l’importance de cette révolution sans précédant qui impactait désormais les entreprises.  Mais nous ne pouvions nous résoudre à ce que seules les entreprises nées après 2000 soient en capacité de survivre après 2030… au contraire. Notre conviction est qu’il y a de la place pour toutes les entreprises à condition de ne pas perdre une minute ». Et c’est en se basant sur des conférences, ateliers et entretiens fondés sur le retour d’expérience, que l’UEN a souhaité mobiliser les entreprises normandes.

Fondatrice de Mapetiteculotte.com, Charline Goutal-Guérin a pensé numérique dès sa création.  « Nous voulions bousculer les codes et proposer une offre nouvelle qui permette aux femmes d’exprimer leur personnalité sans être obligé de passer forcément par le la lingerie sexy ou sensuelle », prévient la jeune entrepreneuse qui opte également pour une rupture dans la commercialisation de ses produits en mode 100 % digital. Une marque aujourd’hui essentiellement parisienne, mais dont la logistique est assurée en Normandie. « Une région qui a de nombreux atouts », insiste Charline Goutal-Guérin, avouant à mi-mot regarder de plus en plus dans cette direction pour assurer le développement de son entreprise.

Acteur du digital en Normandie (850 salariés dont 500 sur le site de Poilley dans la Manche) Matthieu Millet, CEO de Remade Group a lui aussi insisté sur la nécessité de casser les codes, y compris au niveau du management. « Avec la réduction du temps de travail, nous ne sommes pas passés d’une société des 39 heures à une société des 35 heures, mais d’une société du je ne compte pas mes heures à une société où je compte mes heures… Il est donc essentiel d’emmener avec vous vos salariés pour qu’ils croient en votre projet et qu’ils écrivent avec vous l’histoire de l’entreprise ».

Pour cela l’entreprise mise beaucoup sur des temps de convivialité qu’elle n’hésite pas à promouvoir sur les réseaux sociaux. “Heureux de ces moments, les salariés font circuler l’information sur leurs propres réseaux et derrière, ce sont des CV de gens qui ont envie de venir chez nous”. Un levier parmi d’autres qui explique que l’entreprise ait ainsi réussi en l’espace de quelques mois à boucler un recrutement de plus de 200 personnes.

Complément d’information : Retrouvez les interviews de  Gilles Sergent, Charline Goutal-Guérin et Matthieu Millet

Gilles Sergent, président du Medef Normandie présente le concept de cette première édition de l’Université des Entrepreneurs Normands

A qui s’applique la disruption ?

Des enjeux à long terme à mettre en place à court terme

Charline Goutal-Guérin, fondatrice de Mapetiteculotte.com revient avec nous sur son parcours de création

L’Université des Entrepreneurs Normands, l’occasion pour elle de délivrer un message aux entrepreneurs

Le digital, une opportunité si l’on se remet régulièrement en cause

Pour Charline Goutal-Guérin, il existe une règle essentielle en matière d’entrepreneuriat : la règle des 3 P, ou comment franchir les obstacles de la vie d’entrepreneur

Le Digital est également essentiel, dans la communication de l’entreprise. C’est en tout cas l’avis de Matthieu Millet, CEO de Remade Group, qui  y voit également un atout supplémentaire en matière de recrutement.

Mot(s) clé(s)
#Uen2018
Par  Jacques-Olivier Gasly