Événements
Développement durable Normandie Transport / Logistique

Pollution : Vitesse réduite de 20 km/h en Normandie !

Publié le  24/01/2017
Jacques-Olivier Gasly
Pollution : Vitesse réduite de 20 km/h en Normandie !
Mardi 24 janvier, la procédure d'alerte aux particules en suspension sera maintenue avec de nouvelles mesures pour tenter de faire baisser les concentrations

En Normandie, Nicole Klein, préfète de Région, a annoncé que pour limiter les émissions de ces particules, la vitesse maximale était abaissée de 20 km/h sur tout le réseau routier (hors agglomération), assurant que police et gendarmerie effectueraient des contrôles afin de faire respecter cette mesure. 

Celle-ci est applicable sur toutes les routes départementales, les quatre voies ou les autoroutes des 5 départements normands, les préfets du Calvados, de l'Eure, de la Manche et de l'Orne ayant eux-aussi opté pour cette restriction. 

 

Pour l'heure, il n'est pas question de mise en place de circulation alternée. "Nous n'en sommes pas là. La concentration des polluants est moins dense qu'en Île-de-France ou en Rhône-Alpes", assure Nicole Klein, ajoutant que "mettre en place cette décision nécessite une offre de transport alternative. Or ce n'est pas la compétence de l'État mais celle des communes et des métropoles".

 

Sur la route, il est conseillé de privilégier le co-voiturage et les déplacements en transports en commun dans la mesure du possible.

 

Pour les personnes vulnérables et sensibles, il est recommandé de réduire les activités physiques, de préférer les sorties brèves.

Les particuliers ne doivent faire de feux de cheminée ni utiliser d'anciens poêles lorsqu'il s'agit de chauffage d'appoint. 

 

Quant aux industriels, les préfectures leur demandent de s'assurer du bon état et du bon fonctionnement des installations de combustion et des dispositifs antipollution. Réduire l'activité, "cela a un coût Il ne faut pas mettre en danger les entreprises", remarque Nicole Klein. il leur est également conseillé de reporter les opérations qui pourraient être à l'origine d'émissions atmosphériques polluantes inhabituelles sauf raison de sécurité ou impact économique ou environnemental disproportionné au regard des bénéfices attendus ; d'Inciter les salariés à pratiquer le co-voiturage ; si les moyens le permettent, le recours au télétravail à l'audio conférence ou à la visioconférence. 

A noter enfin que le l'incinération des déchets verts à l'air libre est interdit.

 

http://www.airnormand.fr/

Source : J-O.G. avec ANI

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Après Rouen, Now Coworking s’implante dans dix villes en France.