Événements
Emploi

Egalité hommes – femmes : place aux actes

Publié le  15/02/2018
Jacques-Olivier Gasly
Egalité hommes – femmes : place aux actes
Un « kit d’animation » est mis à la disposition des entreprises pour évaluer et faire évoluer l’égalité hommes – femmes.

Les entreprises, collectivités et associations Normandes qui souhaitent faire un point sur l'égalité professionnelle hommes / femmes dans leur structure et définir des actions pour les faire évoluer peuvent désormais baser leur réflexion un kit d'animation, original et unique. 
 

 Il a été conçu par la direction régionale aux droits des femmes de Normandie et les partenaires de la convention régionale pour l'égalité (Universités Rouen - Le Havre, CESI, INSA, EM Normandie, ARACT, Rectorat de Région, Pôle Emploi, DRAAF, DRDJSCS, DREAL). 
 

Si la question de la place des femmes dans le monde économique prend toujours plus d'ampleur, les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des attentes.   
 

Il est nécessaire d'aller plus loin, c'est la raison d'être de ce kit : " la conviction ne suffit pas ", affirme la préfète de région Fabienne Buccio. " Pour que les transformations soient amples et durables, pour mener ce combat pour l'égalité, pour que les femmes aient leur juste place, nous avons besoin d'actes ". 
 

Un discours auquel adhère pleinement Boris Vallée, maître de conférences à l'Université de Rouen, qui a participé à la rédaction du questionnaire. " Pour changer les attitudes, l'incitation ne suffit pas, on peut le voir par exemple dans le cas du handicap dans l'entreprise. La communication non plus : augmenter la connaissance d'un sujet n'entraîne pas de changement de comportement. Il faut mettre en œuvre un véritable engagement ". 

 

  • Actions concrètes
     

La première étape de cet engagement constitue en un questionnaire à remplir en groupe au sein de son entreprise, sous la direction d'animateurs qui auront été formés à l'exercice. En vingt questions sont abordées la perception des inégalités (et le ressenti peut être extrêmement différent) et les pistes de changements à aborder. Un large temps de discussion est ensuite ouvert. " Au bout du compte, on fait passer le message qu'il est possible et nécessaire de faire progresser l'égalité professionnelle ", résume la directrice régionale des droits de femmes, Marion Perrier. 
 

La deuxième étape est celle d'un contrat d'engagement, la mise en place de comportements quotidiens finalement assez simples, des changements d'attitude, des transformations de l'environnement. " On se concentre sur des actions concrètes, on s'engage sur le concept d'action ", explique Boris Vallée. 
 

La Normandie est la première région à avoir développé un tel outil, en libre accès sur le site de la préfecture de Région, et qui est appelé à évoluer au fil de son utilisation. " Le retour d'expérience permettra de nourrir la banque de réponse ".

Source : F.C.

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Verescence Orne : 2,2 millions d’euros d’investissements en 2018 et 35 CDI !