Événements
Normandie Aéronautique Seine-Maritime Entreprendre Industrie

A Blangy-sur-Bresle (76), Volum-e se dote d’une machine à quatre lasers unique en France

Publié le  23/03/2018
Jacques-Olivier Gasly
A Blangy-sur-Bresle (76), Volum-e se dote d’une machine à quatre lasers unique en France
Volum-e, leader en fabrication additive plastique et métal, renforce son parc machines avec la première EOS M400-4 lasers en France. Elle est également la seule société française à être qualifiée pour la fabrication additive de pièces de vol par des groupes comme Safran.

A l'avant-garde du prototypage et de la fabrication additive plastique et métal de haute qualité, Volum-e développe en ce début d'année 2018 son parc machines et devient la première entreprise française à acquérir une EOS M400-4. Dotée de quatre lasers pour une rapidité de fabrication sans précédent et une productivité accrue, l'EOS M400-4 permettra à Volum-e de répondre aux exigences de montées en cadence pour la production de pièces à haute technicité.

 

  • Un des plus importants parcs machines en France
     

Volum-e dispose de l'un des plus grands parcs machines en France, comprenant 31 machines de fabrication additive. Son bâtiment de 1 000 m2 dédié au prototypage plastique et métal, dont la construction en 2014 a nécessité un investissement de 11 millions d'euros, abrite des technologies de pointe, dont plusieurs machines EOS, leader mondial en matière de solutions de fabrication additive métal.
 

  • Réduire le lead time production
     

Aujourd'hui, Volum-e est la première entreprise française à s'équiper d'une EOS M400-4. Version améliorée de la M400, l'une des plus grandes imprimantes 3D métal sur le marché, l'EOS M400-4 est équipée de 4 lasers de 400 watts fonctionnant indépendamment sur des zones de 250x250 mm. Elle offre une plateforme de 400x400x360 mm. Conçue pour les applications industrielles, cette nouvelle machine de fabrication additive permet d'accroitre la rapidité d'exécution et la production tout en soulignant les avancées technologiques de EOS. Ainsi, pour une pièce qui nécessitait auparavant un mois en production, le temps est réduit à une semaine et demie.  
 

" C'est pour nous une grande fierté d'être les premiers en France à acquérir cette nouvelle machine qui nous permet de consolider notre leadership, en particulier auprès de nos clients du secteur aéronautique particulièrement soumis aux montées en cadence et pour lesquels cette avancée technologique représente un intérêt majeur ", assure France Desjonquères, PDG de Volum-e.
 

Rappelons que Volum-e est pour l'heure la seule société française à être qualifiée depuis mars 2015 pour la fabrication additive de pièces de vol par des groupes comme Safran.

Source : Communiqué Volum-e

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
24-heures-emploi-Caen-2018-