Événements
International Le Havre Aménagement du territoire

Grand Paris : un partenariat stratégique pour l’attractivité du Havre

Publié le  02/05/2018
Jacques-Olivier Gasly
Grand Paris : un partenariat stratégique pour l’attractivité du Havre
La Communauté de l’agglomération havraise (Codah) et l’association Paris Ile-de-France Capitale Economique (PCE) viennent de signer une convention destinée à « coordonner leur action en faveur de l’attractivité » …

Présents au Havre à l'occasion d'une table ronde intitulée " Grand Paris Le Havre : partenariat pour l'attractivité ", organisée vendredi 27 avril dans les locaux de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime (ESNM), les représentants de l'association PCE ainsi qu'une dizaine d'acteurs économiques de la place havraise ont pu échanger sur les grands enjeux de développement économique de demain. Et " The Belt & Road Initiative ", également appelée " Nouvelle route de la soie " en constitue un élément essentiel dans lequel les " villes mondes ", tels Paris et son projet de Grand Paris en lien avec l'Axe Seine ont un rôle à jouer.
 

" Vue de l'Asie, et de la Chine en particulier, Paris et son accès à la mer ne forment qu'un seul et même territoire. Et ce qu'il faut bien comprendre, c'est que ce programme majeur de l'économie chinoise, évalué à plus de 1 000 milliards de dollars par la Banque industrielle et commerciale de Chine, doit permettre la constitution d'un grand corridor de transport valable dans les deux sens ", détaille Alexandre Missoffe, directeur de Paris Ile-de-France Capitale Economique. Des échanges portés par le ferroviaire, mais aussi le maritime.
 

Partant de ce constat, l'association de lobbying économique international qu'il dirige et la Codah ont souhaité formaliser leurs actions de promotion via une convention de partenariat. " Il s'agit d'un message fort destiné à toujours faire savoir que nous disposons d'installations logistiques portuaires performantes qui permettent à la vallée de la Seine d'être dans la compétition mondiale des grandes métropoles ", explique Luc Lemonnier, président de la Codah.
 

Créée il y a 25 ans par la CCI de Paris, PCE est aujourd'hui composée d'une centaine d'entreprises nationales, toutes impliquées dans le projet du Grand Paris. " Nous organisons régulièrement des missions de prospection à l'étranger avec nos membres. Et à chaque fois que nous nous déplaçons, nous faisons la promotion du savoir-faire de nos entreprises, mais aussi de notre capacité à accueillir des entreprises grâce aux grandes réalisations et grands chantiers dans lesquels nos entreprises sont impliquées ", détaille Alexandre Missoffe, chiffres à l'appui.
 

" Si le Grand Paris était un pays, celui-ci, relié à l'Axe Seine, serait la 18ème puissance économique mondiale. Mieux, depuis deux ans, nous faisons partie du trio de tête en matière d'investissements étrangers et devrions prendre la première place l'année prochaine ". Une compétition internationale pour laquelle il convient de jouer collectif et de capitaliser sur nos atouts. Il y a encore 10 ans de cela, seule une centaine de villes dépassaient le million d'habitant. Aujourd'hui, elles sont plus de 500, mais plus de 300 d'entres elles ne disposent pas de réseaux de communications et d'échanges structurés. 
 

" Il est certain que ce projet peu paraître lent aux yeux de certains ", estime Jean-Baptiste Gastinne, 1er vice-président de la Codah, en charge du développement économique. " Mais regardez ce que nous avons réussi à en faire en l'espace de 10 ans grâce au travail de l'ensemble des acteurs du territoire : Haropa, les CCI avec la création de Paris Seine Normandie. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que ce projet pourra prendre toute une génération. Il faudra peut-être 25 ans pour faire aboutir quelque chose de tangible. Mais ce qui est essentiel, c'est cette habitude de travail en commun qui a été initiée ".

 

Source : J-O.G.

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Ils osent ! Numéro spécial International !