Événements
Thématiques International Agroéconomie Normandie Calvados Développement international Caen

Agrial poursuit sa stratégie de recherche de valeur et s’apprête à acquérir la société allemande ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP

Publié le  15/11/2018
Jacques-Olivier Gasly
Rugener-Agrial
Agrial s’apprête à acquérir la société allemande ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP - crédit : Wikimedia Commons
Agrial poursuit sa stratégie de recherche de valeur. L'acquisition devrait intervenir en janvier 2019...

Agrial poursuit sa stratégie de recherche de valeur au service de ses adhérents producteurs de lait et s’apprête à acquérir la société allemande ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP, spécialisée dans les fromages de vache et de chèvre

Avec 3 marques bénéficiant d’une importante notoriété en Allemagne, l’acquisition de la société ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP constituerait une nouvelle concrétisation de la stratégie d’Eurial, branche Lait d’Agrial, tournée autour du développement de marques fortes et d’un important ancrage territorial en Europe. Cette acquisition devrait intervenir en janvier 2019 et reste conditionnée à l’accord de l’Autorité de la Concurrence allemande.

Entreprise familiale allemande basée à Dortmund, la société est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de fromages à marques. Ses trois marques propres bénéficient d’ailleurs d’une présence importante en grande distribution : ROTKÄPPCHEN et RÜGENER BADEJUNGE sont deux fromages de vache à pâte molle, tandis que DER GRÜNE ALTENBURGER est n°1 allemand du fromage de chèvre. ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP compte 138 salariés dont une importante force de vente (25 commerciaux sur tout le territoire allemand), dispose d’un site industriel à Lumpzig (près de Leipzig) et a réalisé un chiffre d’affaires net consolidé de 40 millions d’euros en 2017.

Pour Pascal Le Brun, président de l’organisation des producteurs de lait d’Agrial, « cette acquisition sera un nouveau pas concret dans notre recherche de création de valeur pour les producteurs de lait de la Coopérative, visant à être moins dépendants des marchés mondiaux des commodités en renforçant la part de nos marques et de l’international dans nos activités. C’est une stratégie de long terme qui se construit marche après marche et à laquelle l’ensemble des élus agriculteurs et des équipes opérationnelles consacrent toute leur énergie, au service des adhérents ».

Conquérir de la valeur grâce à d’importantes synergies commerciales et industrielles

Déjà présente en Allemagne à travers la commercialisation de marques de distributeurs (MDD), Eurial renforcerait ainsi ses positions sur un marché du fromage allemand en croissance et apporterait de nouvelles perspectives de développement à ses marques, aussi bien en fromage de vache qu’en fromage de chèvre.

Synergies commerciales donc, mais également synergies industrielles puisque dès début 2019 les usines françaises d’Eurial fabriqueraient pour l’Allemagne plus de 1000 tonnes de fromage de vache à pâte molle, correspondant à environ 7 millions de litres de lait des adhérents d’Agrial. Une partie de la production de ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP était en effet jusqu’alors externalisée sur un autre site industriel en Allemagne et cette acquisition permettrait ainsi un redéploiement des activités industrielles entre l’usine allemande de Lumpzig et les usines françaises de la branche Lait d’Agrial.

Selon Olivier Athimon, Directeur général de la branche Lait d’Agrial, « cet investissement en Allemagne s’inscrit dans la droite ligne de nos projets en Italie et en Espagne, axant notre développement international avant tout sur une présence renforcée en Europe. Le fait de trouver un partenaire présent à la fois sur les marchés des fromages de vache et de chèvre est un vrai plus pour le développement d’Eurial en Allemagne ».

Pour Peter Jülich, propriétaire de la société ROTKÄPPCHEN PETER JÜLICH GROUP, « vendre notre entreprise familiale à Agrial, dont les valeurs coopératives sont très proches des nôtres, serait un gage important pour la pérennité de l’entreprise et l’avenir de l’ensemble de nos salariés. Dans un marché du fromage en plein développement en Allemagne, cette acquisition représenterait également l’opportunité de continuer à développer nos marques et de consolider notre force commerciale avec de nouvelles marques bénéficiant d’une importante notoriété en France ».

Un investissement rendu possible grâce à la maîtrise des coûts industriels et logistiques

Cette acquisition s’inscrit pleinement dans le cadre de la stratégie Horizon 2025 d’Agrial, visant à conquérir des marchés créateurs de valeur au service de ses adhérents coopérateurs. Ce développement est notamment rendu possible par une démarche importante de maîtrise des coûts industriels et logistiques du Groupe depuis plusieurs années.

Les travaux entrepris dans ce cadre depuis 2 ans ont notamment concerné le regroupement des activités des usines laitières de La-Chapelle-Saint-Laurent et de La-Chapelle-Thireuil à La-Chapelle-Thireuil (79), la fermeture du site de Givors (69), l’optimisation des flux logistiques de lait à l’échelle européenne (générant une économie annuelle de 1,1 million d’euros) ou encore la réduction des consommations énergétiques des sites industriels ultra-frais (400 000€ d’économies annuelles).

Par  Jacques-Olivier Gasly