Événements
Thématiques Normandie Formation Eure Entreprendre Commerce CCI

Boulangerie : coup double pour le CFAie de Val de Reuil

Publié le  24/10/2022
Jacques-Olivier Gasly
Les lauréats, en compagnie des membres du jury et des représentants du CFAie
Le CFAie de Val de Reuil, le plus important CFA de France par sa taille (2 000 apprentis, 650 internes, 30 formations par apprentissage) a accueilli, jeudi 20 octobre, les finales régionales de deux concours nationaux : le concours du Meilleur Jeune Boulanger et le Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie Pâtisserie. L’occasion pour ces jeunes professionnels de mettre en application ce qu’ils ont appris, et plus encore…

« Les concours, cela fait partie intégrante de l’ADN du CFAie. C’est un moyen unique de valoriser l’apprentissage », rappelle la direction du CFA. En effet, c’est avant tout par l’intermédiaire de leurs professeurs que les apprentis sont proposés aux concours. « Lorsqu’ils pensent que nous en sommes capables, ils nous demandent si on veut y participer », explique Nicolas, 4 ans de formation en boulangerie et actuellement en première année de Brevet Professionnel. C’est lui qui portait les couleurs de son établissement à l’occasion de la finale régionale du concours du Meilleur Jeune Boulanger.

« Les concours, c’est non seulement différent de ce que l’on fait en apprentissage, mais c’est également différent des examens de fin d’année, où l’on joue à chaque fois notre année scolaire. Là, il y a une vraie montée d’adrénaline lorsque l’on participe à ce genre d’épreuve », complète le jeune garçon, déjà gagnant l’an passé du concours « l’Art & la Manière », organisé au sein du CFAie.

Un enthousiasme que partage avec lui Amandine, pas encore 17 ans, et qui participait pour sa part à la 12ème édition du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie Pâtisserie. Élève de première année en Bac pro Métiers du Commerce et de la Vente (MCV), elle a également été approchée par sa professeure. « J’ai tout de suite accepté parce qu’il y n’existe pas beaucoup de concours pour les métiers de la vente », explique la jeune fille qui, une fois ses épreuves terminées, savoure encore cette première participation.

Amandine Langlois, apprentie au CFAie, lauréate régionale du 12ème Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie Pâtisserie

Après plus d’une heure et demie de concours, rythmée par 6 épreuves, la jeune fille ressort plus motivée que jamais. « Bien entendu, j’ai envie d’aller le plus loin possible dans ce concours, mais ce que j’en retire tout de suite, c’est le sentiment d’avoir appris des choses en plus par rapport à mes camarades ». En effet, une fois validé le principe d’une participation à un concours, les professeurs se mobilisent pour préparer et accompagner les candidats. Un coaching essentiel qui peut faire la différence le jour J.

Nicolas Leroy, apprenti au CFAie, lauréat régional du concours du Meilleur Jeune Boulanger

« Pour le concours du Meilleur Jeune Boulanger, nous avions 7 heures non-stop pour tout préparer », détaille Nicolas. « Baguette de tradition française, pain aromatique, croissant, pain au chocolat, une pièce artistique, des tartines salées, ainsi que deux couques garnies, avant et après cuisson… Pour faire tout cela dans les temps impartis (respecter les temps de pousse et de cuisson, disposer les réalisations de façon harmonieuse pour le jury), on ne peut pas y arriver sans l’entraînement supplémentaire que nous proposent nos professeurs », concède le jeune homme.

Des efforts et un engagement personnel qui se sont avérés payants pour les deux représentants du CFAie de Val de Reuil : tous les deux sont en effet arrivés en tête de leurs concours respectifs. Ce sont donc eux qui représenteront la Normandie à l’occasion des phases finales du concours organisées à Laval en novembre prochain, à l’occasion de la 9ème édition de la Semaine de l’Excellence en boulangerie-pâtisserie !

Par  Jacques-Olivier Gasly