Événements
Thématiques Création / Reprise Normandie Formation Seine-Maritime Le Havre Aménagement du territoire Entreprendre Emploi Industrie Commerce CCI

La CCI Seine Estuaire dresse son bilan 2019 et fixe ses objectifs 2020

Publié le  16/01/2020
Jacques-Olivier Gasly
Léa Lassarat, une présidente de CCI qui reste avant tout une cheffe d’entreprise...
A l’occasion d’une conférence de presse organisée dans les locaux de la CCI Seine Estuaire, au Havre, Léa Lassarat, sa présidente, a dressé le bilan de l’année écoulée et dévoilé les grandes lignes de ses ambitions pour l’année à venir.

« 2019 a été une année particulièrement bien remplie et riche d’actions concrètes », s’est réjoui Léa Lassarat à l’occasion d’une conférence de presse organisée mardi 14 janvier, dans les locaux de la CCI Seine Estuaire au Havre. Une présidente qui, aime-t-elle à le rappeler, reste avant tout une cheffe d’entreprise.

« En 2019, l’industrie a occupé beaucoup de notre temps. Que ce soit par le développement du dispositif d’alerte « Allo Industrie », numéro vert destiné au grand public et né au Havre, qui permet à chacun d’être informé par les industriels dès lors que survient un incident. Un système que nous déployons dans d’autres territoires en proximité comme Rouen (lire notre article du 27/03/2019), mais aussi plus éloignés, comme en Isère ou encore sur le secteur de Fos-sur-Mer », détaille Léa Lassarat, tout en évoquant la mise en place d’une communauté de « nez », 70 au total, répartis autour d’une vingtaine d’entreprises adhérentes et formés à la détection des odeurs suspectes.

« Mais ce qui nous a également beaucoup accaparé, c’est l’animation de la communauté industrielle pour permettre à différents acteurs du territoire de mieux se connaître pour travailler ensemble. C’est aussi pour nous une manière d’être à l’écoute des besoins des entreprises comme c’est actuellement le cas avec Siemens Gamesa, pour qui nous avons notamment réalisé des rencontres avec des sous-traitants locaux potentiels (lire notre article du 12/12/2019) ». Et c’est cette même connaissance des besoins qui a conduit la CCI à l’élaboration de formations spécifiques pour faire face aux besoins de main-d’œuvre et ainsi permettre au territoire de ne pas passer à côté du plus gros projet industriel de l’Ouest de la France avec près de 750 emplois à la clé…

Et si la question de l’emploi n’est pas directement du ressort de la CCI, celle-ci entend néanmoins continuer de jouer les intermédiaires, comme ce fut le cas en 2019 avec l’organisation des « Rencontres sans CV ». « Face aux difficultés rencontrées par les entreprises pour recruter, nous avons fait le choix de l’innovation avec cette méthode originale : permettre à des personnes d’aller à la rencontre d’entreprises qui recrutent, non pas en fonction des qualifications, mais bien d’une appétence, d’une envie…», souligne Léa Lassarat.

Une méthode non conventionnelle qui, au-delà de faire des émules dans d’autres régions, a surtout eu le mérite de satisfaire les principaux intéressés : 80 % des entreprises présentes ont déjà acté de leur présence pour la deuxième édition qui se tiendra le 9 avril 2020 à Deauville. « La saison s’y prêtant, un focus particulier sera organisé sur les métiers de l’hôtellerie et de la restauration, sachant que nous aurons également le concours sur ce forum de la CCI Caen Normandie, donc la possibilité de couvrir un territoire encore plus vaste ».

Une année 2019 au cours de laquelle le commerce n’a pas non plus été oublié. « Nous avons souhaité amplifier notre communication en faveur des ambassadeurs du commerce et de l’importance d’acheter et de consommer local. Le commerce, c’est l’âme d’un centre-ville et il contribue lui aussi à l’attractivité d’un territoire. Nous avons également renouvelé l’opération des chèques cadeaux à utiliser dans les commerces de notre circonscription : il en a été acheté pour plus de 50 000 euros cette année. Enfin nous poursuivons l’opération des Boutiques Test, à Fécamp et au Havre, afin de permettre à des porteurs de projets de valider leur concept (lire notre article du 07/01/2020)». Autant d’actions qui ont contribué entre autres à réduire de moitié le taux de vacance des commerces de centre-ville, désormais établi à 6 % contre 11,9 % au niveau national.

Enfin l’année 2019 aura également été marquée par l’importance des réseaux avec par exemple le Club Business qui a permis à près de 750 entreprises de se rencontrer et d’aboutir à la mise en place d’un système de mentorat avec de jeunes créateurs, ou encore la déclinaison locale de l’Institut du Mentorat Entrepreneurial qui a pour objectif de sécuriser la croissance des PME par la désignation d’un parrain.

Mais c’est sans doute le succès du forum Femmes & Challenges, qui a permis de mobiliser l’espace d’une journée pas moins de 700 personnes autour de la question de l’entrepreneuriat au féminin (lire notre article du 09/12/2019), qui laissera le plus beau souvenir de l’année à la présidente de la CCI Seine Estuaire avec, dans la foulée de cette manifestation, la mise en place d’un fonds spécifique exclusivement dédié à l’entrepreneuriat féminin (lire notre article du 10/01/2020).

Par  Jacques-Olivier Gasly