Événements
Thématiques Normandie Formation Seine-Maritime Rouen CCI

Le bien-être des étudiants : une réelle préoccupation chez NEOMA

Publié le  13/10/2021
Jacques-Olivier Gasly
Sur le campus NEOMA de Rouen, pas moins de 150 étudiants étaient présents sur les différents stands et animations et une cinquantaine d’entre eux se sont inscrits pour les dépistages VIH
Organisée sur les trois campus de NEOMA (Rouen, Paris et Reims), la Wellness Week a permis aux étudiants de l’école d’aller à la rencontre d’associations et d'infirmières afin d’aborder librement différents thèmes. Né d’une nécessité post-confinement, cet événement (le deuxième du nom) a vocation à s’inscrire dans le cursus de l’école.

Les 4 et 5 octobre à Rouen, les 6 et 7 à Reims et le 8 octobre à Paris, l’ensemble des étudiants de NEOMA ont eu la possibilité d’aller à la rencontre d’associations, internes ou externes à l’école, mais aussi du centre de soins interne de l’école, tant pour évoquer des difficultés personnelles que pour se renseigner plus globalement sur des aspects santé et bien-être.

« Lancée l’année dernière au lendemain du premier confinement, la Wellness Week était très axée sur les notions de détresse psychologique. Or à la même période, nous mettions en place notre centre de soins, directement intégré à l’école, ce qui fait que tout au long de l’année, nous avons été au contact des étudiants », explique Marine Leroy, infirmière au centre de Rouen. Et à partir des thématiques régulièrement abordées avec eux au cours de l’année, des animations spécifiques ont été proposées à l’occasion de la reconduction de la Wellness Week en 2021.

« Nous proposons donc cette année des ateliers autour de la sexualité, avec aussi la possibilité de réaliser des dépistages VIH, de la sensibilisation à la réduction des risques en milieu festif ou encore aux phénomènes d’addiction », complète Marine Leroy. En plus de la présence de plusieurs partenaires extérieurs, deux associations étudiantes propres à l’école étaient également présentes : HeForShe et CheerUp.

« Au sens large, HeForShe s’intéresse à l’équité homme/femme dans la société ainsi qu’à des sujets de santé. Et c’est dans ce cadre que nous avons réalisé une communication spécifique pour informer et sensibiliser garçons et filles aux problèmes de l’endométriose », explique Elisa Peyrot. « De plus, comme nous sommes nous aussi des étudiants, nous constituons aussi une porte d’entrée pour toutes celles et tous ceux qui n’hésitent pas à parler de leurs problèmes. Nous les écoutons et pouvons les orienter vers les professionnels de santé appropriés », complète Albane Louis dit Guerin.

Piotr Cedro et Adrien Mourgues sont quant à eux engagés au sein de l’association nationale CheerUp, présente dans une vingtaine de grandes écoles en France : ils sont respectivement vice-président et président de CheerUp Rouen. « Nous, nous faisons notre priorité de l’accompagnement des 15-30 ans malades du cancer. Et à l’occasion d’Octobre rose, nous menons une sensibilisation plus importante sur le cancer du sein auprès des étudiantes et des étudiants de l’école. Mais nous profitons également de ce moment pour présenter le projet que nous souhaitons porter cette année, à savoir emmener une personne en rémission pour faire l’ascension du Mont-Blanc en juillet 2022 »…

Par  Jacques-Olivier Gasly