Événements
Normandie Eure Seine-Maritime Transport / Logistique Maritime / Portuaire

Le projet du nouveau BAC 24 est lancé !

Publié le  24/10/2018
Jacques-Olivier Gasly
Bac de Seine en service entre Grand-Quevilly et Canteleu-Dieppedalle
Bac de Seine en service entre Grand-Quevilly et Canteleu-Dieppedalle
Le Département de la Seine-Maritime, exploitant des bacs de la Seine, dispose d’une flotte de 10 bacs (7 maritimes et 3 fluviaux) dont 7 ont plus de 30 ans. Depuis 3 ans, le Département étudie donc les modalités de renouvellement de la flotte, tant fluviale, que maritime.

Le premier concerné est le bac maritime qui fait la liaison entre Quillebeuf-sur-Seine et Port-Jérôme-sur-Seine et qui est sous la responsabilité du Département de la Seine-Maritime. L’enquête Origine-Destination, réalisée en 2016, a permis de constater que ce passage d’eau est très utilisé. Environ 2000 véhicules par jour l’empruntent les jours ouvrés et environ 1650 véhicules les samedis et dimanches. Ce passage d’eau répond aux besoins de déplacements domicile – travail, utilitaires (déplacement liés à la santé, aux courses…) et de loisirs, en particulier le week-end.

Depuis de très nombreuses années, le financement de ce passage d’eau est assuré à parts égales par le Département de la Seine-Maritime et le Département de l’Eure. Les coûts d’exploitation du service devenant particulièrement élevés, les deux Départements se sont engagés dans une réflexion pour rechercher des pistes d’économie, tout en confortant le passage d’eau dans la durée.

Afin de mener à bien cette démarche, le Département de la Seine-Maritime a travaillé avec un architecte naval à la conception d’un nouveau bac maritime, moins énergivore et bien adapté au passage d’eau de Quillebeuf-sur-Seine.

À l’issue d’un appel d’offres lancé au printemps dernier, un marché a été signé avec le chantier naval Merré. Par conséquent, la construction d’un nouveau bac maritime pour le passage d’eau entre Quillebeuf-sur-Seine et Port-Jérôme-sur-Seine est à présent lancée. Le financement est assuré par les deux Départements (2,4 m€ chacun) et la Région (1,2 m€).

Ce bac permettra le transport de 27 véhicules légers ou de 2 semi-remorques et 9 véhicules légers, ainsi que 145 passagers (hors équipage). Le délai de construction est estimé à 17 mois, la livraison du bac 24 est donc prévue pour le premier semestre 2020. À terme, le Département de la Seine-Maritime prévoit la construction de deux bacs fluviaux et la réalisation d’appontements maritimes pour les passages d’eau de Duclair et de Quillebeuf-sur-Seine.

Mot(s) clé(s)
#BacsDeSeine
Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Focus de l’économie normande en moins de 2′ [VIDEO]