Événements
Thématiques Normandie Calvados Seine-Maritime Le Havre CCI

Une nouvelle présidence pour la délégation du Pays d’Auge de la CCI Seine Estuaire

Publié le  26/03/2019
Jacques-Olivier Gasly
De gauche à droite : Eric Lehéricy, directeur général CCI Seine Estuaire, Léa Lassarat, présidente CCI Seine Estuaire, Janette Cacioppo, présidente Délégation Pays d'Auge, Patrice Pauzat, vice-président Délégation Pays d'Auge, Stéphanie Morteveille, responsable de la Délégation Pays d'Auge
Janette Cacioppo, nouvelle présidente de la délégation du Pays d'Auge

Suite à la démission de Stéphane Tonon il y a un mois, les élus du Pays d’Auge réunis le 21 mars lors de l’assemblée générale de la CCI Seine Estuaire ont élu à l’unanimité Janette Cacioppo nouvelle présidente de la délégation du Pays d’Auge.

A cette occasion, elle a pu présenter les axes de travail qui caractériseront son mandat indiquant notamment comment elle entend déployer sur le Pays d’Auge les actions de la CCI Seine Estuaire tout en apportant des réponses concrètes aux attentes des entreprises en local.

Le rapprochement avec les entreprises du Pays d’Auge, le resserrement des liens avec les institutionnels locaux et le relai actif des actions de la CCI Seine Estuaire sur le territoire du Pays d’Auge sont les trois grands objectifs annoncés du mandat de Janette Cacioppo.

Pour réaliser ces ambitions, Janette Cacioppo a souhaité doter la délégation du Pays d’Auge d’une ressource nouvelle en matière de gouvernance, en créant une vice-présidence, confiée à Patrice Pauzat, pour un fonctionnement en binôme. « Notre répartition nord-sud va naturellement équilibrer entre nous les missions de représentation, que nous pourrons assurer plus facilement et plus régulièrement. S’agissant des actions qui découlent de nos axes de travail, c’est en fonction de nos appétences, complémentaires, que nous nous répartirons les tâches » a déclaré Janette Cacioppo.

Une gouvernance modernisée, marquée par la nomination d’un vice-président, Patrice Pauzat

C’est avec un message fort à l’attention des acteurs économiques du territoire et des élus de la CCI que Janette Cacioppo prend la présidence de la délégation du Pays d’Auge. En créant une vice-présidence qu’elle confie à Patrice Pauzat, Janette Cacioppo affirme avec conviction sa volonté de moderniser le mode de gouvernance de la délégation du Pays d’Auge. Elle ancre ainsi l’inauguration de son mandat dans une conception du développement qui place l’action, la recherche de la performance collective et l’accroissement qualitatif des services aux entreprises, au cœur de sa vision stratégique.

« Les élus du pays d’Auge ont fait un très bon choix, en élisant Janette et Patrice, deux chefs d’entreprise reconnus pour leur réussite et déjà très impliqués au sein de la CCI » précise Léa Lassarat, présidente de la CCI Seine Estuaire avant d’ajouter : « la CCI Seine Estuaire a fait le choix de maintenir une proximité forte avec des équipes pluridisciplinaires au plus près des porteurs de projets et des entreprises à Lisieux comme au Havre ou à Fécamp et plus récemment encore à Port-Jérôme-sur-Seine. Grâce à notre présence géographique renforcée, aucun chef d’entreprise n’est à plus de 20 minutes de la CCI pour réaliser ses formalités, suivre une formation ou une sensibilisation tout en sachant que nos conseillers se déplacent également dans les entreprises ».

Éric Lehericy directeur général de la CCI Seine Estuaire pour sa part commente : « Depuis 7 ans, la Délégation du Pays d’Auge, basée à Lisieux est animée par 15 collaborateurs, une Présidence entourée d’élus chefs d’entreprises et conduite par une responsable de délégation Stéphanie Morteveille qui est l’interlocuteur du quotidien des élus, des collectivités et qui a la charge d’animer le collectif des collaborateurs au quotidien ».

Une stratégie et des actions déployées sur le Pays d'Auge comme sur le reste de l'Estuaire.

Un programme d’animations dense auquel s’ajoute le développement au niveau du pays d’Auge des 42 actions prioritaires avec à l’appui quelques exemples ci-dessous :

  • L’accompagnement à la modernisation des commerces par le biais d’un FISAC avec pour objectif d’accompagner 80 commerçants d’ici la fin de l’année avec des subventions de l’Etat et de l’Europe.
  • Le développement du réseau Femmes & Challenges. Composé de plus de 500 membres depuis la fin 2018, le réseau a pour objectif de comptabiliser 70 nouveaux membres d’ici la fin de l’année dans le Pays d’Auge sur les 700 envisagés au niveau CCI Seine Estuaire.
  • F.A.R.E : dispositif visant à faciliter l’arrivée de nouveaux collaborateurs au sein des entreprises du territoire en les accompagnant pour trouver un logement, un mode de garde pour leurs enfants, une présentation du territoire et de ses atouts. Un objectif : faciliter le recrutement des cadres et des compétences au sein des entreprises.
  • IME : Là encore pour accompagner les chefs d’entreprises en forte croissance, la CCI Seine Estuaire met en place un accompagnement spécifique mentor/mentoré. Objectif : lancer le dispositif avant l’été avec plusieurs chefs d’entreprises du Pays d’Auge.

Assurer la mobilisation des chefs d’entreprises
Enfin, Janette Cacioppo et Patrice Pauzat souhaitent avant tout mobiliser les chefs d’entreprises du territoire. En effet, pour porter ces actions et faire entendre la voix du Pays d’Auge, ils souhaitent recruter de nouveaux élus, au moins 25 cette année pour venir travailler et porter les actions économiques de la délégation au sein de seine Estuaire.

Qui sont Janette Cacioppo et Patrice Pauzat ?

  • Femme au tempérament bouillonnant, Janette Cacioppo est, à 60 ans, à la tête de BS2i, société spécialisée dans l’impression monumentale qu’elle a créée en 2001, en rachetant une entreprise de confection de bâches et de stores, alors qu’elle quitte la région parisienne (et l’entreprise informatique à la croissance phénoménale qu’elle avait cofondée) pour s’établir en Normandie, à Honfleur. Aujourd’hui, elle réalise pour des clients parisiens des visuels de très grandes dimensions pour les chantiers XXL : les valises Vuitton sur les Champs Elysées, les bâches Place de la Concorde et Château de Versailles et fin 2016, les 15 000 m² de toiles recouvrant le magasin La Samaritaine, le portrait de Johnny Hallyday recouvrant l’église de la Madeleine lors de l’hommage national rendu à l’artiste, etc. Elle emploie 30 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 4 M€ en 2018, soit une croissance de 5% par rapport à l’année précédente.Janette Cacioppo est également membre très active du Bureau de la CCI Seine Estuaire depuis novembre 2016. Très impliquée dans le domaine de la création d’entreprise, elle préside la commission création reprise transmission de la CCI Seine Estuaire. Elle est également Présidente de la plateforme d’initiative locale du Havre après avoir présidé celle du Calvados pendant de nombreuses années.
  • A 53 ans, cet homme marié et père de famille possède une solide expérience de fonctions commerciales dans des secteurs extrêmement variés où il a su faire à la fois la démonstration de ses capacités d’adaptation mais aussi de sa valeur professionnelle, évoluant systématiquement vers des postes de direction à fort enjeu de développement au sein des entreprises qui l’ont employé (Triballat-Rians, Lactalis, Mileclair Propreté, Arès). Au sein de l’Union Financière de France (1998 à 2009), il s’orientera vers le conseil en gestion de patrimoine, pour devenir directeur régional également en charge de la formation interne des conseillers. Un déclic s’opère. Il créé en 2010 son propre cabinet de coaching certifié, ARGES IONS, qu’il dirige depuis.

La CCI Seine Estuaire c’est aussi la gestion d’importants équipements structurants pour le territoire :

  • Les ponts de Normandie et de Tancarville
  • Le port de Fécamp
  • Le port de pêche du Havre depuis le 1er janvier 2019,
  • L’aéroport de Deauville géré par la délégation Pays d’Auge depuis 1973.

La CCI Seine Estuaire vient d’obtenir de la part du Syndicat Mixte, présidé par la région Normandie, la décision de créer une nouvelle aérogare pour près de 9,5 millions d’euros avec près de 2 millions de fonds propres de la CCI. Cette décision attendue depuis de nombreuses années conduit la CCI à programmer un concours d’architecte qui va démarrer avant l’été.

Le trafic reste important avec près de 140 00 passagers par an et une directrice commune avec Caen qui font de Deauville et Caen les deux plateformes motrices de la Normandie en termes de trafic.

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    ISF AIFCC