Evénements
Agroéconomie Normandie Développement international Cherbourg Industrie chimique

Nouveaux débouchés à l’export pour l’entreprise Dielen (50)

Publié le  02/02/2018
Jacques-Olivier Gasly
Nouveaux débouchés à l’export pour l’entreprise Dielen (50)
L’entreprise normande vient de signer un contrat de distribution sur l’Iran à très fort potentiel

Entreprise familiale créée en 1978 et implantée sur le territoire de Cherbourg-en-Cotentin, le laboratoire Dielen est spécialisé dans la recherche et le développement de compléments alimentaires de santé à base de matières premières marines. Des produits validés par la communauté scientifique et qui ont fait l'objet d'études cliniques, notamment avec l'hôpital Tenon à Paris, dès 1982.
 
Et en ce jeudi 1er février, c'est le président de Région en personne qui est venu accueillir dans les locaux de l'entreprise Kamal Tehrani, l'importateur iranien qui sera chargé de proposer les produits normands dans son pays. " Il paraît que j'en fait trop ", glisse sur le ton de la boutade Hervé Morin qui assure ici en quelque sorte l'après-vente de la délégation d'entreprises normandes emmenées en Iran en novembre 2016.
 
C'est en effet à l'occasion de ce déplacement que les premiers contacts ont été noués avec celui qui est depuis cette semaine un partenaire à part entière de Dielen. " Détrompez-vous ", assure dans un français irréprochable Kamal Tehrani, " voir que des élus se mobilisent et soutiennent leurs entreprises, qu'ils sont fiers de leur pays, c'est quelque chose qui est important pour nous ", tout en avouant ne pas avoir eu le droit aux mêmes égards avec un autre partenaire français situé à Grasse (06).
 
" Ce déplacement organisé par CCI International Normandie, la Région, l'ADN et Business France a été pour nous une véritable opportunité ", assure Antoine Noël, président de Dielen. " Nous avions en amont identifié 10 candidats potentiels que nous avons pu rencontrer sur place. Puis nous y sommes retournés pour discuter avec une short list de 3 personnes avant de choisir le bon ". Actuellement en phase de finalisation sur les dernières autorisations nécessaires (certifications Halal, validation du ministère de la santé…), les premiers produits Dielen devraient arriver sur le marché iranien pour la rentrée de septembre.
 
" Nous misons beaucoup sur ce nouveau marché, à l'image de ce que nous venons de connaître avec la Turquie et le Liban ", indique Antoine Noël. Sur ces deux pays, c'est en effet une progression de + 250 % qui a été enregistrée. Un essor international qui a conduit l'entreprise à augmenter ses effectifs sur l'année 2017 (17 personnes en tout) et à engranger sur la même période un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'euros (dont 25% à l'export), en progression de +20 % par rapport à 2016. " Notre objectif est désormais d'atteindre les 5 millions d'euros d'ici 3 ans " assure le président de Dielen.
 
Et le nouveau contrat signé pour l'Iran ce jeudi pourrait bien y contribuer. Avec un potentiel de 80 millions d'habitants, le pays pourrait à terme peser pour 25 % du CA de l'entreprise. C'est en tout cas le vœu des dirigeants de l'entreprise normande.
 
" Vous voyez, ces déplacements, que j'essaye de réaliser à un rythme de 2 à 3 par an, ont toute leur utilité ", insiste Hervé Morin. " Si l'économie semble aller mieux, c'est quand même à l'étranger que les entreprises doivent aller chercher la croissance. Et tous nos efforts vont dans ce sens. Additionnés, les deux budgets de la Basse et de la Haute-Normandie consacrés à l'export plafonnaient à 2 millions d'euros. Aujourd'hui il est de 6 millions par an ! ", conclut le président de l'exécutif régional.

Source : Jacques-Olivier Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
La Normandie ne profite qu’imparfaitement de sa longue façade maritime