Événements
Innovation Transport / Logistique Caen

La carrosserie Le François applique la gestion industrielle

Publié le  25/03/2018
Justine Hunault
La carrosserie Le François applique la gestion industrielle
Carrossier, c’est un métier d’avenir, pour peu qu’on sache le faire évoluer. C’est tout le défi que relèvent Boris et Aurélie Le François, qui gèrent la carrosserie Le François, créée par leur père.

Quand celui-ci a pensé à la retraite, Boris n'a pas voulu que l'entreprise familiale ferme ses portes. " On ne pouvait pas abandonner cette histoire, ces hommes, ce savoir-faire, cette activité qui fonctionne. J'ai décidé fin 2006 de reprendre la société ". Ce fut une bonne idée, puisque la carrosserie a continué ses belles performances, à tel point qu'il a été possible de racheter une affaire à Falaise en mars 2013. " Je ne voulais pas le faire tout seul ", confie Boris, qui a décidé de faire appel à sa sœur Aurélie pour mener à bien l'opération.
 
Quelques moments compliqués ont suivi, qui résonnent encore plus aujourd'hui. Aurélie a eu du mal à faire sa place dans un milieu très masculin. Habituée pourtant à ce genre de contexte, elle qui fut sportive de haut niveau, la seule femme sélectionnée au sein de l'équipe de France de karting, elle a ressenti que toutes ses compétences ne pesaient guère face au poids des préjugés. " Pour simplifier, nous avons choisi d'inverser les rôles ", raconte-t-elle. Boris a pris en main Falaise, Aurélie s'est installée à Caen, où, explique son frère, " elle a accompli un gros travail de gestion qui nous permet de réaliser les investissements nécessaires à notre profession ".

Source : Magazine Normandinamik #25 | Mars-Avril 2018

Copyright : Normandinamik

Par  Justine Hunault
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
L’informatique et l’industrie
Innovation
01/03/2018
L’informatique et l’industrie