Événements
Thématiques Développement durable Normandie Calvados

A Rocquancourt (Calvados) GDE recycle les déchets électriques et électroniques

Publié le  09/08/2018
François Colombier
GDE déchets
Des nouveaux engins pour faciliter et organiser le tri dans le site GDE de Rocquancourt (14).
L’économie circulaire continue de marquer des points, comme le montrent les investissements du groupe GDE.

C’est un ballet incessant de machines qui soulèvent, broient, ce sont des monceaux de déchets, de rebuts, qui s’entassent, témoignages inquiétants d’une société qui accumule et qui jette, qui consomme, engloutit. Mais c’est aussi le signe d’une prise de conscience, celle de la nécessité de ne plus gaspiller. Depuis 1964, GDE maîtrise l’ensemble de la chaîne du recyclage, de la collecte des matériaux en fin de vie à la commercialisation de matières premières.

Une nouvelle ligne de tri a été implantée sur le site de Rocquancourt, pour améliorer la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), et atteindre (pour le gros électroménager) un taux de valorisation de 90 %. Les 20 000 tonnes de DEEE reçues annuellement sur le site sont désormais accueillies par un défragmenteur qui permet de broyer les carcasses d’équipement, opération effectuée manuellement auparavant, après séparation entre gros et petit électroménager. Le tri manuel intervient en fin de cycle, pour récupérer les fragments susceptibles d’être valorisés (moteurs, fils électriques, cartes électroniques…) ou polluants (condensateurs, piles…). Les DEEE dépollués sont alors envoyés dans une déchiqueteuse d’où ils ressortiront sous trois formes : ferrailles, résidus lourds ou légers.

Mécanique et manuel

« Nous récupérons des valeurs qui n’étaient pas exploitées hier. L’objectif est de parvenir au maximum de la recyclabilité, avec le taux de pureté le plus élevé. Nous pouvons atteindre les 99,9 % », explique François Varagne, président de GDE. Les déchets légers peuvent servir de combustible, ou avoir un fort impact économique : « Nous traitons de plus en plus de câbles électriques, qui contiennent jusqu’à 65 % de cuivre : c’est important d’aller chercher cette précieuse matière première ».

Les évolutions technologiques dans la gestion des DEEE sont essentielles, car ils comportent des substances dangereuses pour l’environnement, tout en présentant un potentiel important de recyclage. C’est une tâche subtile, mais majeure, que de parvenir à la fois, grâce à des systèmes optiques ou mécaniques très pointus, mais aussi avec le regard d’experts, à effectuer le bon geste de tri.
GDE est présent dans 64 sites de production et de collecte en France, et dans six pays européens (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Suisse, Hongrie, Roumanie). En Normandie, GDE est implanté à Alençon, Louviers, Rocquancourt, Rouen, Valognes et Vire-Normandie. L’entreprise a investi 90 millions sur l’ensemble de ces sites normands depuis 10 ans.

Contact :
www.gderecyclage.com

DEEE (en infographie)
21,3 kg de DEEE par habitant
118 appareils électroniques par foyer
50 % de DEEE collectés par an (600 000 tonnes)
65 %, l’objectif de collecte pour 2019

Par  François Colombier
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Accord sur le plan de financement des aménagements portuaires du Havre destinés à l’usine de pales et de nacelles d’éoliennes en mer Siemens-Gamesa.