Événements
Thématiques International National Normandie Eure Transport / Logistique Maritime / Portuaire Evreux Energies Industrie Médias / Vidéos

Christel Heydmann, présidente de Schneider Electric France, inaugure à Évreux la Smart Distribution

Publié le  06/11/2019
Jacques-Olivier Gasly
De 12 à 21 000 lignes de commandes traitées par jour à destination de 120 pays
Présente à Evreux depuis 1968, l’entreprise Schneider Electric vient de procéder à la digitalisation de l’ensemble de la chaîne logistique de ce centre de distribution à vocation mondiale.

Construit en 2014 sur la zone du Long-Buisson à Évreux (27), l’entrepôt de 43 000 m² de Schneider Electric est une plateforme logistique de portée internationale. Avec de 12 à 21 000 lignes de commandes traitées par jour à destination de 120 pays, il s’agit également du plus grand centre de distribution d’Europe pour le groupe*, en activité 24/24, 5 jours par semaine. Au total, ce sont près de 180 tonnes de marchandises (1 500 palettes, 5 000 boîtes) expédiées au quotidien et désormais traitées au travers du Smart Distribution Center, programme mondial du groupe destiné à favoriser la digitalisation de la logistique.

Avec ce programme, Schneider Electric entend dans un premier temps répondre à des besoins sans cesse croissants en matière d’efficacité opérationnelle mais également énergétique. Pour ce faire, depuis plus d’un an, les locaux ébroïciens ont été équipés pour transmettre de la donnée en temps réel, mais aussi et surtout en capacité de réception et d’interprétation. Des “tours de contrôles” thématiques ont ainsi été créées pour disposer d’une photographie instantanée de la consommation d’électricité, poste par poste, ou de pouvoir localiser avec précision dans une autre salle la commande d’un client, que celle-ci soit en préparation dans l’entrepôt, sur la route en attente de chargement au port du Havre ou sur la mer…

“Avec ce système nous disposons de retours immédiats sur nos actions. Nous avons ainsi pu mesurer de manière instantanée l’impact qu’a représenté pour le site notre changement d’éclairage qui est ici le plus gros poste de consommation, soit une réduction de 13 %”, expliquent les opérateurs. Grâce à la data, présente de bout en bout de la chaîne, Schneider Electric a également été en mesure de gagner 10 points de productivité sur le transport, de réduire de 20 % ses stocks des marchandises les moins utilisées et de diminuer de 50 % le taux de réclamation sur les erreurs de commandes ou de produits manquants.

“Nous avons également développé différentes applications et solutions avec d’autres unités du groupe. Le Centre de R&D de Pacy-sur-Eure est intervenu sur la mise en place de variateurs pouvant ajuster la vitesse des moteurs des convoyeurs en fonction du poids des colis et aussi interpréter les faiblesses pour déclencher une intervention de maintenance avant panne. Nous avons mis en place un système d’économie circulaire avec le site de Bourguébus près de Caen sur le retraitement des cartons, ce qui nous permet d’utiliser près de 56 % de cartons recyclés ; 60 000 palettes reçues ici sont utilisées au sein d’autres unités du groupe. Enfin nous disposons également d’un logiciel permettant d’optimiser le chargement en fonction de la taille et du poids des cartons, ce qui nous fait économiser 150 camions par an”.

Après le site de production du Vaudreuil (27), l’année dernière, Évreux est le premier centre de distribution du groupe à entrer dans l’Industrie 4.0. Il a également vocation à devenir le showcase européen pour les différentes entités de Schneider et ses clients.

 

*Présent dans une centaine de pays, Schneider Electric compte quelques 137 000 collaborateurs et a réalisé en 2018 un CA de 25,7 Md €.

Complément d'information avec Christel Heydmann, présidente de Schneider Electric France

Par  Jacques-Olivier Gasly